Street Art City 2020

0

A la différence de New York City l’été dernier, cette année nous nous sommes rendus à Street Art City à la découverte du lieu et des nombreuses oeuvres proposées au public. Située entre Nevers et Magny Cours, Street Art City autrefois un centre de formation de France Télécom d’une dizaine de bâtiments sur 10 hectares de terrain propose ainsi aujourd’hui plus de 22500 m² de surface pour laisser les street artistes du monde entier s’exprimer librement.

A l’arrivée, le traditionnel panneau blanc et rouge à l’entrée de toutes villes Françaises annonce l’entrée dans Street Art City et des premières oeuvres sont visibles avant d’entrer avec un pochoir de Ted Nomad et un large mur de Zeso. Sur place, l’accueil et le plan détaillé du site avec le nom des artistes permettent de bien se préparer à la visite. Annoncée entre 3h30 et 5 heures, elle peut durer plus selon le temps d’observation.

A l’ouverture, les premiers visiteurs sont accueillis à l’entrée du bâtiment principal par Gilles Iniesta, le co-fondateur de Street Art City, qui raconte la genèse du projet et présente rapidement ce qui les attends. On y apprends entre autre que les artistes sont sélectionnés par un jury, 950 en liste d’attente actuellement. Une fois sélectionné, ils sont logés blanchi et nourri sur place le temps de réaliser leurs oeuvres. Expression libre totale tant que cela ne rentre pas dans l’incitation à la haine et autres contenus indésirables.

Le début de la visite commence par la découverte des murs extérieurs des bâtiments du site librement ou en suivant l’excellent plan détaillé. On découvre ainsi les murs de Sef, Antonin Reveur, Nobody, Kev1, Wesl, Joris, Bast puis face à un bus entièrement peint par Zeso et Kelkin se partageant chacun un côté, une superbe fresque de Zeso sur le thème d’ALice au pays des merveilles. Nous arrivons ensuite sur un mur en cours de réalisation, c’est l’artiste Aero qui était en plein travail. Nous poursuivons en découvrant notamment une des façades de l’hôtel 128 avec les oeuvres de Bona, Kelkin, Ted Nomad ou encore de More in color s’étalant à la verticale sur les 4 étages de l’édifice. Au fond du site, 2 bâtiments, l’un baptisé la gare avec notamment une fresque d’une locomotive sur 2 murs de Sane2 et l’autre nommé le bunker avec un superbe mur de Shiro que l’on avait eu plaisir de découvrir à New York l’année dernière. A l’intérieur, on y découvre un mur de Soone, encore du Zeso mais aussi The Caver.

En faisant le tour de l’hôtel 128 on découvre l’autre façade avec des oeuvres de Snake, Costwo, Pec, Reaone, Depose ou encore Aero. D’autres murs extérieurs sont à découvrir avec Gomad, Asu, Damien-Paul Gal, Pupet, Jungle, Hadok, Jean-Jérôme et puis avec cet immense mur de Crey One. A l’intérieur du bâtiment principal, encore de nombreuses oeuvres avec 2 expos de Zeso et Ted Nomad, une galerie proposant différentes oeuvres d’artistes à vendre, un restaurant et une boutique avec objets, oeuvres et 1 livre par saison avec chaque passage des artistes. A noter qu’un livre reprenant l’historique et toutes les années devrait voir le jour prochainement, un must have.

Après une bonne glace artisanale (que l’on vous recommande), il était temps de visiter cet Hôtel 128. 128 pour le nombre de chambres pour autant d’artistes différents. Sur 4 niveaux, on entre ainsi de pièces en pièces, passant ente autre d’une ambiance urbaine from Brooklyn avec Zeso (chambre 69), hypnotique avec Kelkin (chambre 20), politique avec Asier (chambre 94) ou encore pharaonique avec Alaa Awad (chambre 39). Il y en a pour tout les gouts ! A l’entrée de chaque chambre, un mot sur l’artiste et sur le travail réalisé à l’intérieur que l’on se prépare à découvrir. La règle de la visite qui consiste à entrer dans une chambre et laisser la porte entrouverte permet ainsi de se la réserver le temps de la découverte. On profite ainsi en solo de chaque ambiance, parfaite immersion artistique.

Bref, Street Art City est un excellent moment à passer en famille ou entre passionnés de street art … ou pas d’ailleurs. L’équipe sur place y est excellente, le plan et les informations sont riches, le cocktail idéal pour y passer une bonne journée.

Infos et réservations : https://www.street-art-city.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici